Plante du mois d’octobre : L’Origan

Origanum vulgare (Lamiacées)

On l’appelle aussi Thym du berger ou Marjolaine bâtarde

Qui est-il ?
L’Origan est surtout connu pour ses qualités aromatiques. C’est lui qui parfume les meilleures pizzas, souvent confondu avec la Marjolaine, sa cousine cultivée.
Son nom, d’origine grecque, signifie « qui rend la montagne riante » et ses couleurs éclatantes contribuent effectivement à embellir nos montagnes à la fin de l’été.
Il appartient à la famille des Lamiacées (comme la menthe et le thym), dont une des caractéristiques est de contenir des huiles essentielles très odorantes.

Comment le reconnaître ?
La plante se présente en touffe, joli bouquet de 50 cm environ. Les tiges fleuries, garnies de feuilles ovales et opposées, portent des panicules de petites fleurs roses et pourpres.
Pour l’identifier, il est nécessaire d’utiliser son odorat : comme pour toutes les plantes aromatiques, prélevez une feuille, froissez-la et respirez son parfum qui vous donnera une bouffée d’énergie.

Où le rencontrer ?
Il se plaît surtout au soleil qui lui procure force et couleurs mais vous pouvez aussi le trouver en sous-bois clair où il vous semblera malingre et décoloré.
Si vous voulez le récolter, choisissez donc un versant sud, en moyenne montagne et scrutez le bord du chemin. C’est son milieu favori.

Qu’en faire ?
Plante tonique et apéritive, vous pourrez avant tout l’utiliser en cuisine, surtout associé à la tomate cuite.
Il est aussi l’un des constituants de cette tisane stimulante qui vous permettra de résister aux agressions de l’hiver : origan, ortie, cynorhodon et romarin (1 poignée de plantes pour 1 litre d’eau, infuser 10 min).

Dany Roussel