Mesdames, messieurs, j’ai le plaisir de vous accueillir en tant que 16ème président des APNP, sachant que parfois cette fonction fut assurée par un collectif de personnes. Je suis heureux de vous saluer toutes et tous : représentants des collectivités locales et de la Commission Syndicale de la Vallée de St Savin, représentant du Parc National des Pyrénées, représentants de la Revue Pyrénées et du Musée Pyrénéen, adhérents des APNP, randonneurs invités ou de passage, les 7 membres de la famille Ritter. Nous devons excuser Mrs les Maires de Pau, de Tarbes, de Cauterets, les Pdts des Conseils Gx des P-A et des H-P, Mgr André Dupleix (Président de l’Académie du Béarn), Madeleine Nativité et Roger Blanc deux anciens présidents des APNP, Elisabeth Arrius-Pardies (Vice-Présidente APNP) et Tina Banos (Responsable Commission des sorties) qui ont toutes les deux de fortes contraintes familiales.

Nous sommes ici pour honorer la mémoire de Raymond Ritter (né au Bouscat, le 23 mai 1894, mort au château de Morlanne, le 11 septembre 1974) dont c’est le 40ème anniversaire de la disparition. Il fut le fondateur et le 1er président des APNP.  Cette manifestation a été organisée en partenariat avec le Parc National des Pyrénées, la revue Pyrénées et le Musée Pyrénéen, la Commission Syndicale de la Vallée de St Savin. Au titre des APNP, nous remercions Serge Mas.

qui a eu l’idée de cette manifestation et l’a ensuite pilotée avec persévérance, nous remercions Tina Banos qui a convaincu 16 encadrants de proposer des sorties, 7 en tout, nous remercions ces 16 encadrants pour leur implication dans le succès de cette journée. Déjà le 15 septembre 1975, le nom de Raymond Ritter avait été donné au refuge d’Ilhéou et une plaque commémorative avait été apposée que les vicissitudes humaines, climatiques ou autres ont fait disparaître.

Raymond Ritter présente de nombreuses facettes : érudit, éclectisme, polémiste, avocat, homme de lettres, historien, collectionneur d’art, peintre, architecte, archéologue, photographe, journaliste, conférencier, connaisseur en vins, amateur de tauromachie, hispanisant, défenseur du patrimoine, défenseur des Pyrénées. Il occupa de nombreuses fonctions : vice-président de l’Académie de Béarn, délégué départemental du Touring Club de France, rédacteur en chef du Bulletin Pyrénéen qu’il transforma en Revue des Pyrénées, président d’honneur du Musée Pyrénéen. Et j’en oublie certainement !

Il fut un de ceux qui avec Pierre Chimits et beaucoup d’autres contribuèrent avec persévérance et conviction à la naissance du Parc National des Pyrénées Occidentales. Dès 1960, l’idée d’un parc national dans les Pyrénées se dessine. En 1963, le Ministère de l’Agriculture lance les premières études qui aboutirent le 23 mars 1967 à la création du Parc National, dont le premier directeur fut Pierre Chimits et qui a été plus tard le 5ème président des APNP de 1983 à 1985. Pour accompagner et soutenir la naissance du Parc National qui suscitait des résistances, Raymond Ritter a fondé le 27 janvier 1970, les APNP. Au début, différentes commissions spécialisées des APNP se lancèrent dans l’étude de tous les domaines concernant le Parc National et contribuèrent à asseoir le Parc National. Puis peu à peu l’administration et l’organisation du Parc National devinrent majeures. Les APNP se tournèrent vers les activités de randonnées montagnardes, avec la volonté de faire connaître le monde montagnard sous tous ses aspects (Paysages, patrimoines, faune, flore, ..) et également avec des activités menées avec le Parc National (Flore, inventaires ABC, montagne propre, journée handicapés, …). En résumé, vivre la montagne autrement.

En guise de conclusion, ni nostalgie, ni hagiographie. Simplement rappelons-nous le dynamisme créateur de R. RITTER, sa ténacité, son ouverture, sa capacité à entreprendre même à un âge avancé (76 ans à la fondation des APNP), son souci de faire connaître le monde montagnard dans son ensemble mais avec intelligence et respect. C’est ce que nous essayons de poursuivre aux APNP, dans le contexte de 2014.

Jean-Marie Deladerrière – Président des APNP