Résumé des échanges avec les responsables du Parc national des Pyrénées

Délégation : Jean-Marie DELADERRIERE, Dominique ROSSIER, Serge MAS

Rencontre avec Marie HERVIEU

Après avoir apporté quelques explications concernant nos propositions, accord a été trouvé pour redéfinir les modalités de la journée de manifestation et de sensibilisation. Un nom approprié sera choisi « Découverte du Parc national », « Ateliers de découverte », autre définition à trouver. L’accent est mis sur le maintien du stand d’accueil du public avec panneaux et documentation et le choix et l’emplacement d’ateliers. Il faudra divers ateliers pour tous publics, espacés, ouverts en continu sous forme de points de rencontre. Appel sera fait, en sus de la participation d’un garde du Parc national, aux membres des APNP susceptibles d’animer un atelier portant sur la faune, la flore, la géologie, les usages et la culture locale . . . Après réflexion la date du dimanche 26 juillet 2015 est retenue. La manifestation aurait lieu sur le Plateau du Clot à Cauterets. Il serait souhaitable que des sorties APNP, avec sorties découvertes y compris ouvertes aux mineurs puissent se dérouler dans le secteur ce jour-là.

En ce qui concerne des sorties à organiser avec des gardes du Parc national, il apparaît possible d’en organiser à condition que ce soit entre octobre et avril, les autres mois les gardes sont très occupés entre périodes de reproductions, comptages, manifestations, . . . Quelques thèmes sont plus particulièrement retenus : l’eau, isards et bouquetins, rapaces et passereaux, traces d’animaux. A notre proposition de contacter les personnes compétentes, Marie HERVIEU explique qu’il est nécessaire qu’il y ait une certaine maîtrise et, en tant que responsable, c’est elle qui assurera le contact avec les chefs de secteurs, fera part de ces demandes  ayant  son aval et nous informera des suites avant mise en route possible. Concernant une éventuelle sortie pour étudier un glacier, le Parc national collabore et aide financièrement l’association Moraine. La compétence de ce dernier ne saurait être outrepassée : il est donc conseillé de s’adresser directement à Pierre RENE.

A propos du travail du groupe flore, Dominique ROSSIER rappelle que tout doit être fait pour que tout soit rendu  le plus accessible  possible au public.

Marie HERVIEU nous interpelle pour refaire autant que possible se peut, des sorties à caractère culturel, domaine d’une compétence autre que celle du Parc national, et nous invite à faire des propositions auprès de David PENIN avec qui nous avons déjà travaillé.

Rencontre avec Eric SOURP

Ce dernier, fort pris au dernier moment n’a pu se joindre à nous, mais indique qu’il se fera tout expliquer par Marie HERVIEU. Il indique par ailleurs prendre incessamment davantage de responsabilités au sein de l’administration du Parc, Mr OSPITAL quittant bientôt ses fonctions à la Maison du Parc de Tarbes. Par ailleurs, il nous invite à faire parvenir tout témoignage de constatation de point noir que nous pourrions rencontrer au cours de nos sorties dans la zone cœur du Parc national des Pyrénées. Un contact sera donné auprès de nos adhérents après vérification de la procédure par Serge MAS.

Dernière proposition : voir avec Jean-Paul CRAMPE, garde moniteur qui a conduit le projet de réintroduction du bouquetin, la possibilité de prévoir une conférence sur le sujet. Date à prévoir, le Parc national pourrait mettre sa salle de conférences à disposition.

 

Le rapporteur, Serge MAS